Comment bien choisir sa contraception?

Si de nos jours ce ne sont pas les méthodes contraceptives qui manquent, en choisir une est une toute autre histoire. Il faut comprendre que le choix de sa contraception revêt un caractère complexe auquel il faut accorder une importance assez particulière dans la mesure où plusieurs facteurs entrent en jeu. Toutes les méthodes de contraception ne se ressemblent pas, certaines sont plus faciles à utiliser que d’autres, il y en a qui sont plus fiables que d’autres… En tout cas, le choix dépends entièrement de vous, de vos besoins, de vos envies ou de votre convenance. Pour vous aider à bien choisir votre contraception, voici pour vous tous les points essentiels à prendre en compte.

Choisir sa contraception

Vos besoins

C’est la première chose à savoir. Qu’est ce que vous voulez? C’est sûr et certain que quand vous vous êtes décidée à utiliser une méthode contraceptive, vous vous êtes renseignée sur toutes les méthodes existantes. Vous avez une petite idée de ce que vous recherchez. Vous voulez une qui soit moins chère? plus fiable? plus pratique? en accord avec vos éthiques? En fonction vos besoins, vous saurez déjà vaguement si vous préférez la méthode naturelle ou hormonale, utiliser un préservatif ou un stérilet…

Votre mode de vie

Êtes vous quelqu’un de nomade ou sédentaire? Êtes vous toujours très occupée? Êtes vous quelqu’un d’étourdie? Ce sont des questions qu’il faut prendre en considération car le mode contraceptif que vous allez utiliser en dépends. Si vous voyagez souvent, avec le décalage horaire, la prise de la pilule n’est pas très évidente, de même si vous êtes quelqu’un de très étourdie ou pas très organisé. Si vous êtes une fumeuse, certaines méthodes ne vous sont pas indiquées comme la contraception hormonale par exemple, choisissez la contraception mécanique comme le préservatif ou le stérilet.

Votre situation amoureuse et sexuelle

Vous vous demandez surement ce que cela a à voir? et bien cela a beaucoup à voir dans la mesure où si vous êtes en couple depuis peu, ou dans une relation pas très stable vous ne choisirez surement pas la même contraception que si vous étiez dans une longue relation basée sur la confiance. Dans le premier cas, optez pour un préservatif qui vous protégera non seulement d’une grossesse involontaire mais aussi d’une IST(Infection Sexuellement Transmissible), de même si vous avez plusieurs partenaires. Par contre dans le second cas, vous pouvez opter pour l’implant, la pilule ou l’anneau vaginal, que vous pouvez arrêter si vous souhaitez avoir des enfants. La fréquence de vos rapports sexuels peuvent aussi entrer en jeu dans votre choix. Et si vous êtes encore très jeune et que commencez à peine une vie sexuelle, certains contraceptifs peuvent ne pas vous convenir.

Votre situation médicale

Avant d’opter pour une méthode contraceptive, renseignez vous sur votre état de santé. Si vous avez des maladies chroniques, des antécédents médicaux, si vous êtes sensible aux médicaments en général, ou si vous avez des règles douloureuses, il faut en tenir compte! Sachez que certaines femmes tolèrent mieux certaines contraceptions que d’autres en raison de leur situation médicale.

L'avis d'un professionnel de santé

A ne surtout pas négliger! Que ce soit un médecin généraliste, un gynécologue, un sage-femme, ou un pharmacien, ils vous conseilleront et seront là pour répondre à toutes vos questions. Le médecin, avant de vous prescrire une méthode de contraception, va faire plusieurs examens pour voir si la méthode que vous avez choisie est en adéquation avec votre situation médicale.